Une présence web limitée = image numérique optimisée et contrôlée



«Aujourd’hui, si vous n’êtes pas sur Google, vous n’existez pas… Construire votre marque personnelle sur le World Wide Web n’est pas seulement précieux, c’est essentiel pour réussir sa carrière»
. William Arruda, pionnier du personal branding.

Être sur le web : un fait indiscutable…

Ce point est un fait qui semble incontestable à l’heure actuelle tant l’image numérique (ensemble des informations qu’il est possible de trouver sur une personne sur le net) des individus est un élément source d’informations pour les tiers, facteur d’opportunités ou de discrédits selon la manière dont celle-ci aura été travaillée par les individus.

Et pourtant, j’ai pu remarquer lors d’une intervention à l’université que certains étudiants pensaient qu’en limitant leur utilisation des réseaux sociaux quels qu’ils soient (divertissement ou professionnel), ils seraient à même de contrôler voir d’optimiser leur image numérique…

Procédé judicieux mais malheureusement contre productif…

Une présence limitée pour éviter les dérives…un procédé contre productif :

«Votre image ne dépend pas que de vous,  mais aussi de ce que les autres publient »

Cette idée reprise du livre «Gérer sa réputation sur internet» de Anthony Babkine, Mounira Hamdi et Nabila Moumen met le point sur une donnée importante souvent négligée par les étudiants : l’image numérique comprend aussi ce que les autres pensent de vous.

Malgré votre présence limitée sur le web, vous ne pouvez empêcher les individus de pouvoir s’exprimer à votre sujet que ce soit de manière positive ou négative.

Les articles de presse, les vidéos,  les photos mises en ligne par des amis, les commentaires laissés sur le net sont autant d’éléments qui seront des données accessibles sur le web quant à votre personne, ces mêmes éléments qui constitueront les ingrédients de votre e-réputation (ensemble des données qu’on dit de vous sur le web).

Et c’est bien là où se situe tout le problème, une utilisation limitée des réseaux sociaux ou une utilisation exclusivement divertissante (par là j’entends le réseau social number one Facebook) aura un impact contre productif dans le cadre de la recherche d’emploi, de stage ou de networking pour les étudiants (selon HervéBommelaer, Le Networking consiste à aider les autres à atteindre leurs objectifs professionnels et de se faire aider des autres pour atteindre le notre).

Une bonne image numérique : Tout est question de positionnement

Il est important de se poser une question dans le cadre de votre présence numérique et de son impact professionnel :
Si jamais un recruteur «googlisait» votre nom, quel image voudriez-vous refléter ?
A quels types d’informations voudriez-vous que le recruteur ait accès ? Votre compte Facebook et l’ensemble de vos aventures sociales, votre historique avec un réseau social tel que Copains d’Avant ou plutôt des atouts, des compétences, des qualités et des savoir-faire qui s’avèreraient être une plus value pour votre carrière professionnelle ?

«My space c’est le bar, Facebook c’est le barbecue au fond du jardin et linked in c’est le bureau.» Reid Hoffman, Fondateur de Linked in.

N’oubliez pas que chaque réseau a son intérêt et qu’ils ne sont pas tous bénéfiques dans le cadre de votre avenir professionnel.

Vous voulez limiter, c’est un choix, mais dans ce cas, concevez votre présence réduite en ligne.

Une stratégie et des outils pour valoriser votre image

Si vous souhaitez limiter votre présence, établissez une stratégie et choisissez les outils qui seront à même de vous valoriser et d’améliorer votre image.

- Décidez ce que vous voulez faire sur le net pour votre image numérique (veille, promotion, valorisation, échange, networking)
- Réfléchissez à l’image que vous voulez refléter (social, artiste ou professionnelle)
- Définissez votre profil professionnel (qualités, atouts, savoir-faire)
- Déterminez les outils (réseaux sociaux professionnels, c.v en ligne numérique, google alertes…) en adéquation avec vos objectifs et optimisant votre présence numérique et votre e-réputation
- Appréhendez les outils et optimisez leurs utilisations afin de maximiser les chances d’accroître vos résultats
- Impliquez-vous et actualisez vos différents outils…

Même si vous faites le choix d’avoir une présence réduite, vous avez l’opportunité que celle-ci soit bénéfique par le biais d’une stratégie réfléchie et d’objectifs concrets.

«Soyez sûr que l’image que vous reflétez sur le web soit cohérente avec l’image que vous voulez véhiculer»

Je vous invite à lire deux ouvrages qui ont retenu mon attention et qui se veulent riches tant au niveau du contenu qu’au niveau des conseils de professionnels émis.

« Moi 2.0 » de Fadhila Brahimi et « Bien gérer sa réputation sur internet » de Anthony Babkine, Mounira Hamdi et Nabila Moumen. Ces 2 bouquins vous permettront de mieux appréhender l’intérêt de gérer sa e-réputation personnelle et vous présenteront les outils disponibles pour y parvenir.

Et vous qu’en pensez-vous ? Êtes-vous d’accord avec mon point de vue ? Portez-vous de l’attention à votre e-réputation ? Par quels moyens ? Quelles sont selon vous les raisons qui peuvent amener à ne pas s’en soucier ?